Que signifie "Humaniser" ?
Humaniser ... c'est "visible" : aide et soutien sont apportés à l'enfant et à sa famille par l'école, la décoration, les journaux réalisés par les jeunes patients, les intervenants socio-culturels et bien d'autres activités encore.

Humaniser ... c'est invisible : c'est porter un autre regard sur le patient et sa famille, en les écoutant, en reconnaissant les limites de chacun, en acceptant l'interrogation, l'insatisfaction. En d'autres mots, c'est oser communiquer. Ceci permet de revenir au visible, donc de rendre place à l'émotion, aux sentiments et au dialogue.

Humaniser, c'est prendre en compte et croire dans le dynamisme d'une institution. Perçu sous cet angle, l'hôpital est un organisme vivant possédant d'immenses richesses, de multiples ressources humaines dotées d'un potentiel immense de créativité. Un organisme qui va bien, vit et évolue. Mais pour grandir il est indispensable de communiquer, de partager ses réussites, ses projets, ses soucis, ses manques.
 
Que signifie
"Améliorer les conditions de vie à l'Hôpital" ?
Un programme d'action a été fixé afin de passer au-delà des aspects techniques de l'acte médical permettant l'intégration de la famille au sein du Centre Hospitalier.
Cette intégration s'appuie sur un programme en trois points :

::  La préparation à l'hospitalisation

Un effort doit être réalisé pour préparer l'enfant (et sa famille) à l'hospitalisation et aux traitements. Le but est de permettre à l'enfant et sa famille de mieux comprendre la maladie, le traitement et la nécessité du séjour à l'hôpital.

::  L'accompagnement durant l'hospitalisation

Intégrer la famille aux soins et aux traitements de leur enfant permet de leur offrir une éducation à la santé et à la maladie dont souffre leur enfant. L'intégration de la famille assure aussi la continuité de la vie familiale.

::  L'accompagnement durant l'hospitalisation

Le retour de l'enfant à la maison doit être préparé. Cette préparation permet un retour précoce, avec la collaboration du médecin de famille et des services extra-hospitaliers.
Ce retour précoce est particulièrement important pour les jeunes patients qui présentent des maladies longues ou chroniques.

L'humanisation est d'autant plus nécessaire quand le malade est un enfant, donc vulnérable à l'angoisse de ceux qui l'entourent. Tous les enfants doivent être aidés durant l'hospitalisation et en particulier les plus démunis d'entre eux.

L'Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola qui est un Institut Public, reçoit une population souvent démunie de moyens financiers, vivant parfois dans la pauvreté, voire même dans un état d'extrême besoin (9 à 10% des patients sont des exclus sociaux).
 
Professeur Ph. Goyens
Président de l'a.s.b.l.
Kids' Care